lundi 15 octobre 2018

Le joli coup de Gardonne

En déplacement au Val d'Albret, deuxième de la poule, Gardonne a confirmé ses progrès actuels, en allant chercher par sa défense une belle victoire.

Masson et les gardonnais ont confirmé leurs progrès
en allant chercher une belle victoire au Val d'Albret.
© Archives Pascal Lacroix.
Il y avait eu les progrès entrevus à Garonne malgré la défaite. Il y avait eu ensuite la victoire contre Agen, pour mettre fin à trois revers de suite. Et ce weekend, il y a eu la confirmation de la bonne période actuelle, avec un joli succès obtenu au Val d'Albret, deuxième de la poule avant le match. Signe que la méthode de Frédéric Rocco trouve progressivement écho au sein de son groupe. Certes, il faudra du temps pour que le style de jeu souhaité par le coach se mette en place.

Le BPPH encore loin du compte

Malgré quelques progrès dans le jeu comme dans le collectif, le BPPH a encore montré ses limites actuelles et se trouve loin de ses adversaires directs.

Malgré la défaite, avec une attaque en panne, Ididder
et les bergeracoises ont montré des signes plus positifs.
© Archives Claude Chastenet.
Après la déconvenue à domicile contre Cannes, et une large défaite 18-34 contre une équipe alors dernière à égalité, le Bergerac Périgord Pourpre Handball se déplaçait ce weekend du côté de Plan de Cuques. Si peu de doutes subsistaient sur le résultat final de cette rencontre, il n'en demeure pas moins que les attentes étaient importantes, après une semaine passée à travailler mais aussi à recentrer le projet.

Un match accompli

Dans une période de doute, le BPFC est allé chercher sa qualification grâce à un match complet chez une solide équipe de R1, Isle JA.

De retour dans le groupe depuis trois semaines,
Bouscarrat a inscrit le dernier but du match samedi.
© Archives Laurent Guine.
Dans une situation délicate, le discours de Nicolas Le Bellec était immuable depuis plusieurs semaines. Le coach bergeracois n'avait de cesse de rappeler ses attentes envers un groupe encore en période de recherche d'équilibre, et renforcé en début de semaine dernière par les arrivées du défenseur Jonathan Ringayen (Créteil, N1) et du milieu Damien Fachan (Dunkerque, N1). Le match de ce weekend arrivait comme un test parfait pour évaluer les avancées du groupe.

samedi 13 octobre 2018

Le BPFC doit répondre présent

Pour son dixième match officiel, le BPFC se déplace en coupe de France à Isle. Une belle occasion de répondre présent dans des domaines bien spécifiques.

Chez une R1 en coupe de France, les bergeracois
vont devoir répondre dans l'envie et la concentration.
© Sylvain Desgroppes.
Une victoire à Brive pour son entrée en coupe de France, suivie d'un match nul au Puy, ne suffisent pas pour dire que tout va mieux au BPFC. En ce début de saison, et surtout depuis le début du mois de septembre, les bergeracois connaissent des difficultés pour exprimer sur le terrain leur projet de jeu, et traduire en compétition les attentes du coach Nicolas Le Bellec.

Un projet à recentrer

Après la lourde défaite subie contre Cannes, la semaine a été compliquée pour le BPPH, qui essaie de se recentrer sur un projet commun pour avancer.

Kuridza et les bergeracoises sont en grande difficulté
dans un championnat D2 exigeant
© Claude Chastenet.
Dans une situation très délicate en championnat, le Bergerac Périgord Pourpre Handball n'a pas le choix. Il faut continuer à avancer, essayer de trouver des solutions, redéfinir des objectifs, et traverser cette mauvaise passe de la moins mauvaise des manières. « Il y a l'envie, et il y a la réalité du terrain. On a des difficultés à se mettre au niveau, on a des déficits dans tous les secteurs, athlétique, physique, technique », reconnaît Pascal Carfantan.

L'ESG doit jouer plus juste

Malgré la victoire contre Agen, le coach Frédéric Rocco espère beaucoup plus de son équipe, et attend des progrès ce weekend au Val d'Albret.

Adgnot et les gardonnais doivent confirmer
après leur victoire contre Agen le weekend dernier.
© Yannick Monsec.
Il a érigé l'exigence comme le pilier de son fonctionnement. Malgré un contenu très intéressant fourni lors de la défaite à Garonne, malgré une victoire en suivant le weekend dernier contre Agen, Frédéric Rocco attend beaucoup plus de son équipe, et n'hésite pas à utiliser des mots parfois durs pour le faire comprendre. « On a de bonnes séquences, mais pour l'instant, on a plus le niveau d'une N3 », lâche le coach.

mardi 9 octobre 2018

Retour sur un weekend de ligue

Auteur d'un bon début de saison, Limens JSA a confirmé ce weekend en s'imposant pour la deuxième fois en deux matches à domicile.

Le Limens JSA des coaches Grégory Cario et Josselin Chubilleau
réalise un bon début de saison, en championnat comme en coupe.
© Limens JSA.
La belle aventure continue pour Limens JSA. Sur une dynamique qui aura vu Limens monter de plusieurs crans en quelques saisons pour arriver jusqu'en R4 à l'été 2016, c'est la fusion avec Saint Astier l'an dernier pour former Limens JSA qui avait confirmé la belle histoire. Désormais en R3 en ayant réussi sa transition au bon moment, le club réalise un début de saison intéressant.

Trélissac renverse les pronostics

Pourtant sur une série noire dans les derbys, Trélissac est allé chercher sa victoire aux tirs au but, dans une rencontre que Bergerac n'a pas su faire basculer.

Les bergeracoises n'ont jamais pu se défaire
de la défense trélissacoise, hermétique jusqu'au bout.
© Sylvain Desgroppes.
TFC – BPFC, un derby féminin bien connu. Depuis plusieurs saisons, les deux équipes périgordines qui évoluent au plus haut niveau régional ont pris l'habitude de s'affronter. Une fois de plus, elles se sont retrouvées face à face dès le début de la coupe de France. Le treizième derby depuis la saison 2014-2015. Bergerac avait ainsi pour objectif de prolonger sa série en cours de douze matches sans défaite.

lundi 8 octobre 2018

Sur la voie du progrès

Il fallait une victoire face à Agen, et elle a été acquise. Cependant, les progrès à réaliser sur le collectif et le jeu défensif sont encore importants.

A l'image de Gueye et Arabadzhiyski défendant sur Pellerin,
bloquer le secteur intérieur agenais a été la clé de ce match.
© Yannick Monsec.
Après leur ouverture de championnat réussie (victoire 75-65 contre Horsarrieu), Gardonne avait déçu, s'inclinant trois fois consécutivement. Cependant, le dernier match à Garonne avait laissé quelques promesses dans l'état d'esprit. Encore fallait-il le confirmer, à la maison cette fois, en associant au contenu le résultat.

Bergerac reste sur place

Toujours pas de succès pour le BPFC, qui a concédé le nul au Puy, dans un match fermé, où le point positif reste l'herméticité de la défense.

Les bergeracois, ici Gnaleko, ont retrouvé leur solidité,
mais pas leur efficacité, stagnant en bas de tableau de N2.
© Archives Sylvain Desgroppes.
Le retour au championnat pour le BPFC n'aura pas été synonyme de changement de dynamique. Après cinq journées consécutives sans succès, la qualification à Brive en coupe de France la semaine dernière aurait pu, et aurait dû, servir de respiration. Le retour au quotidien du championnat ce samedi au Puy a cependant montré aux bergeracois que le chemin est encore long...